Le premier point de notre programme électoral sur la bonne voie

Mercredi 18 novembre était le point de départ des études d’opportunités de la déviation de La Roche de Rame. En effet, la municipalité recevait sur sa commune deux personnes de la DREAL PACA, une personne de la société Verdi-ingenierie (bureau d’études à qui a été attribué la mission de maîtrise d’œuvre), le secrétaire général de la sous-préfecture et trois personnes de l’association Déviation-Lrdr.

 

Après une rapide présentation du contexte (objectifs et historique) nous sommes revenus sur la réunion en préfecture du 22 février 2019 où 4 variantes avaient été sélectionnées :

- La variante n° 5, dite déviation plaine, franchissant la Durance et empruntant partiellement les communes de Champcella et Freissinières ;

- La variante n° 6, dite déviation plaine 1 sens, idem n° 5 mais en sens unique ;

- La variante n° 7, dite déviation Durance, passant au-dessus de la voie ferrée puis entre la voie ferrée et la Durance, d’une longueur d’environ 2 km ;

- Et enfin la variante n° 8, aménagement sur place ou aménagement de la traversée.

Cette variante est le projet de référence auquel les autres variantes doivent être obligatoirement comparées. La non étude de l’aménagement sur place rendrait caduque l’ensemble de la procédure. Il est toutefois rappelé par l’association et la municipalité que cette variante ne pourrait être acceptée.

 

Un comité de pilotage (instance décisionnaire), un comité de suivi (représentants des différentes parties prenantes) et des ateliers de travail seront mis en place.

Les études débutent dès ce mois de novembre, avec une phase de concertation et d’analyse de contexte.

Le choix de la variante préférentielle interviendra à l’automne 2021, puis s’en suivra à partir du premier trimestre 2022 l’étude d’impact, les études préalables et un dialogue avec les acteurs locaux pour arriver à l’enquête publique, une procédure qui devrait prendre entre 12 et 18 mois. L’inscription au Contrat de Plan État Région 2021-2027 pourrait se faire en 2023 pour une possible réalisation dès 2024.

Un échéancier plus précis nous sera transmis par la société Verdi d’ici quelques temps.

 

Nous avons rappelé les délibérations de soutien prise par la Communauté de Communes du Pays des Écrins, les communes des Vigneaux, de Vallouise-Pelvoux et de L’Argentière La Bessée, notre rencontre avec Marcel Cannat, vice-président au Conseil Départemental en charge des routes et notre volonté de rencontrer d’autres élus du département.

 

La réunion s’est poursuivie par une visite de terrain, afin d’appréhender la situation actuelle en longeant la route nationale jusqu’au lac (inventaire rapide des bâtiments), puis en se rendant sur la rocher de la Cala afin d’avoir une vue d’ensemble de la vallée et donc du passage des éventuels tracés.


La municipalité de L'Argentière La-Bessée apporte son soutien à la commune de La Roche de Rame dans son projet de déviation


La municipalité de Vallouise-Pelvoux apporte son soutien la commune de La Roche de Rame dans son projet de déviation


La municipalité des Vigneaux apporte son soutien la commune de La Roche de Rame dans son projet de déviation


Avis d'attribution concernant la mission de maîtrise d'œœuvre relative aux études d'opportunité de niveau 2 et études préalables de la déviation de la RN94 au niveau de la commune de la Roche de Rame


Communiqué de presse : les élus du conseil communautaire du Pays des Ecrins apportent leur soutien à la déviation de la Roche de Rame

Lors du conseil communautaire du Pays des Écrins de ce jeudi 22 octobre 2020, les élus communautaires ont adopté une délibération visant à afficher un soutien quant au projet de déviation de la Roche de Rame (délibération ci-dessous).
Le Maire de la Roche de Rame et Vice-président de la Communauté de communes du Pays des Écrins Michel Frison a présenté cette délibération rappelant la nécessité de ce projet pour la sécurité des usagers et riverains, l'accroissement de la capacité d'accueil en termes de logements et pour le développement de l'économie locale.
L'association pour la déviation de la Roche de rame et la municipalité se réjouissent de ce vote qui permet d'afficher un soutien des élus du canton pour ce projet plus que jamais nécessaire pour notre territoire.
L'amélioration de la RN94, outil central et fondamental pour l'économie Haut Alpine est une nécessité afin de permettre l'attractivité de notre territoire. En cela le projet de déviation de la Roche de Rame participe à cet objectif.
Pour mémoire une étude est en cours afin d'évaluer les différents scénarios possibles.
Michel Frison, Maire de La Roche de Rame
Jean François Albrand, Président de l'association de la déviation de la Roche de Rame
La délibération :
Délibération n°4 – Avis et principes du Conseil Communautaire sur le projet de déviation de la Roche de Rame.
Présentation de la délibération : Cyrille DRUJON D’ASTROS.
Le Président rappelle aux Conseillers Communautaires le projet de déviation du centre village, projet majeur pour la Commune de la Roche de Rame et le Département ainsi que la nomination du cabinet d’études dont la mission débutera à l’automne 2020.
Il rappelle l’absence de bénéfices d’un aménagement in-situ et le refus de celui-ci.
Le Conseil Communautaire :
Considérant :
- La nécessité de fluidifier le trafic routier sur un axe majeur pour le département : route nationale desservant le nord du département et ses stations de ski, territoire ayant un fort attrait touristique, avec un trafic international important.
- La nécessité de voir aboutir ce projet afin de permettre le développement déjà engagé du centre village mais également les perspectives de développement des activité économiques et touristiques autour du pole que constitue le lac, son camping, les commerces et les différentes activités participant ainsi à la diversité de l’offre touristique du Pays des Écrins.
- Le potentiel de logements que constitue les nombreux immeubles délaissés et aujourd’hui vides de toute occupation, qui rénovés participeront à l’offre de logements sur le territoire.
- L’indispensable prise en compte de la sécurité et de l’ensemble des nuisances occasionnées par le trafic de la RN 94 à la traversée de l’agglomération.
- Le nécessaire équilibre coût / bénéfice que doit présenter la déviation de la Commune de la Roche de Rame pour en permettre l’inscription au futur contrat de Plan État Région et le soutien du plus grand nombre.
Après en avoir délibéré, le Conseil Communautaire :
- Approuve l’exposé du Président.
- Soutien la Commune de la Roche de Rame en défendant le projet de déviation du village afin d’en permettre l’inscription au prochain Contrat de Plan État / Région 2021 – 2027.
Télécharger
99_DE-005-240500462-20201022-DELIB4DU221
Document Adobe Acrobat 1'011.6 KB

AVIS ET PRINCIPES DU CONSEIL MUNICIPAL SUR LE PROJET DE  DÉVIATION DE LA ROCHE DE RAME

Délibération prise à l'unanimité en conseil municipal le 29 septembre 2020

M. Le Maire rappelle aux conseillers municipaux le projet de déviation du centre village, projet majeur pour la commune et le département ainsi que la nomination du cabinet d'études dont la mission débutera à l'automne 2020.

Il rappelle l’absence de bénéfices d’un aménagement in-situ et le refus de celui-ci.

 

Le Conseil Municipal,

 

Considérant :

 

- La nécessité de fluidifier le trafic routier sur un axe majeur pour le département (route nationale desservant le nord du département et ses stations de ski, territoire ayant un fort attrait touristique, avec un trafic international important) ;

 

- La nécessité de voir aboutir ce projet afin de permettre le développement déjà engagé du centre village mais également les perspectives de développement des activités économiques et touristiques autour du pole que constitue le lac, son camping, les commerces et les différentes activités participant ainsi à la diversité de l’offre touristique du Pays des Écrins ;

 

- Le potentiel de logements que constitue les nombreux immeubles délaissés et aujourd’hui vides de toute occupation, qui rénover participeront à l’offre de logements sur le territoire ;

 

- L’indispensable prise en compte de la sécurité et de l’ensemble des nuisances occasionnées par le trafic de la RN 94 à la traversée de l’agglomération ;

 

- Le nécessaire équilibre coût/bénéfice que doit présenter la déviation de la commune de La Roche de Rame pour en permettre l’inscription au futur contrat de Plan État Région et le soutien du plus grand nombre.

 

Le Conseil Municipal, à l'unanimité :

Souhaite que tout soit mis en œuvre pour permettre l’inscription au prochain contrat de Plan État Région 2021-2027 afin de voir aboutir la déviation du village de La Roche de Rame

Télécharger
Délibération déviation CM 29:09:2020.
Document Adobe Acrobat 596.0 KB

La déviation

Reportage DICI TV du mardi 25 août 2020

Hautes-Alpes : les études pour la déviation de la Roche de Rame lancées en septembre

Les habitants de la Roche de Rame vivent un véritable calvaire. La nationale 94 traverse le village de part en part entre Guillestre et L'Argentière La Bessée. Le flux de circulation est immense, surtout en période de fort afflux touristique, l'hiver et l'été. Pire, vous le savez, les poids-lourds ne peuvent se croiser à l'entrée sud, et la circulation est à l'arrêt plusieurs fois par jour. Bonne nouvelle cependant, les études pour la déviation de la route vont être lancées en septembre. Notre dossier :


DÉVIATION : une réunion constructive avec la création d’un groupe de travail

 

Suite à l’attribution de la maîtrise d’œuvre à un cabinet d’étude concernant la déviation de notre village, la municipalité et l’association Déviation-LRDR se sont retrouvées ce jeudi 20 août 2020.

 

Lors de cette réunion les deux parties ont réaffirmé leur refus de tout aménagement in-situ, la municipalité prendra une délibération lors du prochain conseil municipal allant dans ce sens, comme ce fut déjà le cas lors de la précédente mandature.

 

Il est précisé que le cabinet d’étude devra étudier quatre variantes, définies lors d’une réunion en préfecture le 22 février 2019 en présence des parties concernées (les municipalités de La Roche de Rame, Freissinières et Champcella, le Département et l’association Déviation-LRDR), à ces quatre tracés le cabinet d’étude pourra y ajouter deux tracés supplémentaires.

 

Afin de travailler avec efficacité et en coordination durant la phase d’étude, il est décidé, sur proposition de l’association, de créer un groupe de travail. Ce groupe réunira dans un premier temps des élus du conseil municipal et des membres du conseil d’administration de l’association. Par la suite d’autres personnes pourraient rejoindre ce groupe comme des habitants du village et/ou de la vallée mais aussi des représentants des chambres consulaires.

 

Le groupe de travail se réunira rapidement afin de préparer la première réunion du comité de pilotage prévue en septembre.

 

La municipalité rappelle son souhait de rendre le village attrayant et dynamique sans attendre la déviation, dans la continuité de ce qui a déjà été réalisé (Lucéo, extension du parc du château, place du village, marché) avec la création du futur commerce et l’objectif à moyen terme de réhabiliter l’hôtel Fourrat et ses annexes et à plus court terme de rénover certaines façades de bâtiments bordant la route nationale.

 

La municipalité de La Roche de Rame

et l’association DÉVIATION-LRDR

 


DÉVIATION :
une avancée importante
En date du 21 juillet 2020, la DREAL PACA nous informe que la maîtrise d'œuvre concernant l'ensemble des études jusqu'à la préparation de l'enquête publique a été attribuée a un groupement de bureaux d'études. Sa mission débutera en septembre. La municipalité et l'association DÉVIATION-LRDR se réjouissent de cette annonce.

L'appel d'offre des études de la déviation a été publié.
La date de limite des candidatures est fixée au 20/12/2019 et la date prévue pour l'envoi aux candidats de l'invitation à présenter une offre au 15/01/2020.
Négociation en mars 2020 et démarrage de la mission souhaitée au printemps 2020.

https://www.marches-publics.gouv.fr/app.php/consultation/502981?fbclid=IwAR3OIhwbaaNab6Isf0B43-s_t2tfgFE2z-B9bVYnCrdIrnmAhJtNqAN7TXA


Reportage France 3

Pour voir ou revoir le reportage cliquez sur l'image et choisir l'émission du 27 novembre 2019


Reportage TF1

Notre village qui passe à la télé, cet évènement mérite d’être souligné.
D’autant que celui-ci était consacré à l’absence de déviation de notre commune, voilà une excellente initiative qui a le mérite de rappeler le contexte de celle-ci.

CLIQUEZ SUR L'IMAGE


Compte-rendu de la réunion du vendredi 22 février 2019 en Préfecture

 

 

Cette première réunion était convoquée à l’initiative de Madame La Préfète des Hautes-Alpes.

 

Etaient présents : Madame Cécile Bigot-Dekeyser, Préfète ; Monsieur Jean-Bernard Iché, Sous-Préfet ; Monsieur Joël Giraud, Député ; pour la DREAL PACA : Madame Céline Pelletier-Thibault, Adjointe au chef de l’unité maîtrise d’ouvrage et Monsieur Olivier Teissier, Chef du service transports, infrastructures et mobilité ; Monsieur Jean Conreaux, Conseiller Départemental, ; Monsieur Jean-Luc BERTHINIER, Directeur des routes au Conseil Départemental ; Monsieur Michel Frison, Maire de La Roche de Rame et Monsieur Jean-Robert Richard, premier adjoint ; Monsieur Cyrille Drujon-Dastros, Maire de Freissinières et Président de la Communauté de Communes du Pays des Écrins ; Monsieur Michel Cheylan, Maire de Champcella.

La première partie de la réunion ne concernait que les institutions, l’association déviation présente à partir de 11 heures était représentée par Jean François Albrand, Président ; Steeve Peyron, Secrétaire et Esther Chancel, administratrice.

L’objectif de cette réunion était de définir les suites à donner à cette première partie de l’étude en particulier sur le choix des différentes variantes ou options.

 

L’ordre du jour de cette réunion était le suivant :

- Historique

- Mise à jour des données d’entrées

- Comparaison des variantes

- Suites à donner

 

Il est rappelé que les objectifs de l’opération sont :

- D’assurer aux usagers de la Route Nationale 94 et aux riverains des conditions de sécurité

- D’assurer aux usagers de la Route Nationale 94 et aux riverains des conditions de circulation satisfaisantes en terme de fluidité et de fiabilité des temps de parcours.

- De maintenir une insertion dans l’environnement

- D’améliorer la qualité de vie des riverains et des activités touristiques

 

Concernant le trafic observé à la traversée de La Roche de Rame, les chiffres sont les suivants :

- Trafic moyen journalier 6.900 véhicules / jour, dont 8 à 9 % de poids lourds

- Pic saisonnier : 34 jours à plus de 10.000 voitures / jour pour un maximum observé de 13.856 véhicules / jour

Evolution du trafic :

- Entre 1985 et 2006 : + 3,15 % par an

- Entre 2007 et 2016 : + 0,77 % par an

Il est précisé que le seuil rendant indispensable une déviation est de 10.000 véhicules par jour…

 

Huit variantes ou options ont été exposées

- N° 1 Déviation Durance courte

- N° 2 Déviation Durance longue

- N° 3 Déviation Village

- N° 4 Déviation ripage de la voie ferrée

- N° 5 Déviation plaine à l’ouest de la Durance

- N° 6 Déviation plaine un sens à l’ouest de la Durance

- N° 7 Déviation Durance Voie ferrée

- N° 8 Aménagement sur place

 

A ce stade, il est précisé que l’étude de l’aménagement de la traversée du village est une obligation. C’est le projet de référence auquel les autres variantes ou options doivent être obligatoirement comparées. La non étude de l’aménagement sur place rendrait caduque l’ensemble de la procédure.

Il est rappelé que la municipalité et l’association sont opposées à cet aménagement.

 

Sur les huit options exposées, quatre seront étudiées plus précisément :

 

-Option n°5, dite Déviation plaine : d’une longueur de 2000 m. Implantée partiellement sur les communes de Champcella et Freissinières à l’Ouest de la voie ferrée entre le sud du lac et l’accès actuel aux communes de Champcella et Freissinières : coût estimé à 41 Millions d’Euros.

 

-Option n°7 : dite Déviation Durance – Voie Ferrée d’une longueur de 2000 m ; longeant l’ouest de la voie ferrée depuis approximativement le carrefour des communes de Champcella et Freissinières jusqu’au sud du lac : coût estimé à 32 Millions d’Euros.

 

- Option n°8 : Aménagement sur place ou aménagement de la traversée. Cette option consiste à aménager et sécuriser la traversée de l’agglomération ainsi que l’ensemble des carrefours depuis le pont de l’Ascension jusqu’à la zone du Planet sur un linéaire de 5000 m. Coût estimé à 7,4 Millions d’Euros

 

- Option n°6 : dite Déviation plaine 1 sens. Elle emprunte le même tracé que l’option n°5 dite option plaine mais en sens unique et en ré employant partiellement les ouvrages permettant l’accès aux communes de Champcella et Freissinières.

La traversée du village se faisant en sens unique. Le coût de cette option est estimé à 20 Millions d’euros auquel devra être ajoutée une partie des coûts de l’option n°8 : Aménagement sur place puisque cette option implique des aménagements de la traversée de l’agglomération.

 

Madame La Préfète rappelle les implications budgétaires d’un tel projet qui devra nécessairement être financé par les différents partenaires que sont l’Etat, la Région et le Département. La déviation de La Roche de Rame s’inscrit dans un plan global d’aménagement de la Région et les projets étudiés sont nombreux.

 

Les prochaines étapes de cette étude sont les suivantes :

- Rédaction d’un cahier des charges par la DREAL, il sera proposé au comité technique auquel seront associées les collectivités locales et l’association déviation.

- Inventaire Faune et Flore sur une année complète

Le rendu de cette étude est prévue pour fin 2020, elle intégrera des coûts fiabilisés

- Concertation 2021

- Début de l’enquête publique 2022

 

L’ensemble de ces délais est compatible avec une inscription au futur contrat Plan Etat Région 2021/2025.

 

Le compte-rendu de cette réunion de l'association DÉVIATION-LRDR est à retrouver sur leur site

https://www.deviation-lrdr.fr/agenda/

 

 

 


Principes et avis intangibles

Des élections partielles ont eu lieu en 2018, six nouveaux conseillers ont rejoint le conseil municipal. Le vendredi 8 février le conseil municipal a voté à l'unanimité les principes et avis intangibles concernant la déviation, à l'identique de ceux déjà votés en 2016.


Compte-rendu commun municipalité/association suite à la visite ministérielle

Compte rendu déviation La Roche de Rame visite ministre

Visite ministérielle, une opportunité unique pour notre commune de s’exprimer

Visite de Madame Elisabeth BORNE, Ministre en charge des Transports :
Ce samedi matin, à l’occasion de sa venue dans le Département au congrès des Maires ruraux, et pour donner suite à notre invitation, Madame La Ministre des Transports fera une halte sur la place du village pour évoquer avec Monsieur Le Maire et Monsieur Le Président de « l’association déviation LRDR », la déviation de notre village.
Cet échange même s’il sera d’une durée limitée est une opportunité unique qui nous est offerte de pouvoir s’exprimer sur place, et de manière constructive.
C’est l’occasion de rappeler notre fermeté et notre volonté pour que ce projet indispensable à notre commune aboutisse.
Réservons lui le meilleur accueil :
SAMEDI 22 SEPTEMBRE
A partir de 8h30 sur la place du village


Michel Frison invite la Ministre des Transports à venir constater sur place de la nécessité pour le village d'obtenir une déviation.


En date du 3 mars 2016, le conseil municipal de La Roche de Rame a pris une délibération concernant la déviation du village.