Bienvenue à La Roche de Rame


DÉVIATION

La municipalité continue son combat pour l’obtention d’une déviation

 

Vendredi 3 février, la municipalité et l’association Déviation-Lrdr se sont retrouvées afin de faire le bilan du comité de pilotage du 27 janvier.

À l’initiative de M. Joël Giraud, Député, une rencontre en présence de M. le Maire a été demandé auprès du Ministre des Transports. Cette rencontre doit intervenir très prochainement.

Il est donc décidé d’annuler les futurs rendez-vous avec la Dreal, dans l’attente des conclusions du rendez-vous ministériel.

Nous comptons sur le soutien renouvelé de la Région, du Département, du Député et du Sénateur pour trouver les accords nécessaires au financement de cette déviation.

 

Compte-rendu du comité de pilotage qui s’est tenu en mairie de La Roche de Rame le 27 janvier 2023 concernant les études en cours d’aménagement de la route nationale 94 (déviation et aménagement sur place).

Autour de M. Michel frison, maire de la commune et de plusieurs conseillers municipaux, étaient présents :

M. Dominique Dufour, Préfet des Hautes-Alpes ;

Mme Dalila ZANE, Sous-Préfète des Hautes-Alpes ;

Mme Claire Bouchet, suppléante du Député Joël Giraud ;

M. le Sénateur (en visio) et sa suppléante Mme Christine Maximim ;

Mme Agnès Rossi, conseillère régionale ;

M. Marcel Cannat, conseiller départemental, vice-président en charge des routes

La DREAL PACA ;

La DIRMED ;

M. Cyrille Drujon D’Astros, maire de Freissinères et Président de la Communauté de Communes

M. Jacques Pons, maire de Champcella

M. Emmanuel Libaudière et Mme Élisabeth Clavel, Président et Secrétaire de l’association Déviation-Lrdr

 

Une présentation des conclusions des études en cours a été faite, rappelant le contexte, les objectifs et l’avancement.

Les 4 variantes de déviation et la variante d’aménagement sur place ont été présentées sommairement. Concernant la variante d’aménagement sur place, rejetée et donc non approfondie lors de la concertation continue, il est rappelé qu’elle entraînerait la destruction de plusieurs bâtiments, à l’est ou à l’ouest de la route.

Les variantes 3 et 4, traversant la Durance, trop coûteuse ont été rejetées.

La variante 1 est estimée à 65 M€ et la variante 2 à 75 M€, l’aménagement sur place à 9 M€ (coûts estimés 2021).

Le trafic est de l’ordre de 8000 véhicules/jour en moyenne, dont près de 500 poids lourds, avec des pics à 13000 véhicules et environ 45 jours à plus de 10000 véhicules.

La DREAL fait part d’un bilan socio-économique négatif à très négatif concernant l’ensemble des variantes. Ce bilan socio-économique est calculé en fonction de différents critères, notamment le gain de temps ou encore la sécurité (comparé à l’état actuel).

Des impacts environnementaux sont également relevés sur les variantes 1 et 2 se situant sur des zones de présence potentielle d’espèces protégées, des milieux humides ou encore un risque inondation.  Ces impacts devront faire l’objet de compensation et d’autorisations.

L’aménagement sur place n’a pas d’impact sur l’environnement.

Le calendrier fait état d’une étude préalable à l’enquête publique qui aurait lieu en 2023, puis de l’enquête publique en 2024 et d’une DUP (Déclaration d’Utilité Publique) en 2025. Les acquisitions foncières et les autorisations environnementales se feraient en 2026/2027 pour un démarrage des travaux en 2028 et une mise en service en 2030.

Le préfet nous alerte sur le choix d’une variante de déviation, en effet il existe un risque sur les autorisations environnementales mais surtout sur une absence de financement.

Le rapport du COI (Comité d’Orientation des Infrastructures) devant être remis d’ici peu au ministère devra fixer les orientations budgétaires concernant les mobilités. Il est déjà acquis que les routes ne bénéficieront pas d’un financement important de la part de l’État et de la Région. Les financements iront en priorité aux mobilités douces, aux modes de transports décarbonés…

Le Préfet annonce une enveloppe de 90 M€ pour la part État et 60 M€ pour la part Région pour toute la région PACA durant le prochain CPER.

Monsieur Marcel Cannat, vice-président du conseil départemental rappelle les négociations en cours avec l’État en vue du transfert des routes nationales au département. Il indique que dans le cas d’un transfert le département ne pourra réaliser la déviation si l’État ne lui verse pas le montant prévu pour réaliser celle-ci. Il s’inquiète du montant de 75 M€ et se demande ce qu’il restera pour les autres projets si la déviation de La Roche de Rame prend une si grande part du budget du CPER 2023/2027.

Monsieur le maire rappelle que le futur CPER n’est pas encore arrêté, que la route traversant le village de La Roche de Rame est un axe national, d’intérêt international à fort trafic de poids lourds, que cette situation doit être prise en compte dans les orientations budgétaires. Il rappelle que la variante 1 ne résout pas l’accès aux communes de Freissinières et de Champcella, contrairement à la variante 2. Il rappelle le mandat des élus auprès des administrés pour réaliser une déviation et non un aménagement.

M. Cyrille Drujon d’Astros indique que La Roche de Rame est la seule commune disposant d’un potentiel de logements sur le territoire du Pays des Écrins, que l’aménagement ne fera qu’augmenter la vitesse et qu’il est inquiet pour les gens du village.

Mme Agnès Rossi, conseillère régionale, souhaite prendre connaissance du dossier et pouvoir comparer les différentes solutions. Elle indique que la particularité du village est à prendre en compte pour le développement du Pays des Écrins.

L’association Déviation-Lrdr indique qu’elle ne peut défendre un aménagement, que la déviation est un outil de développement économique. L’aménagement n’est pas envisageable.

M. Steeve Peyron, adjoint en charge de la déviation, rappelle à la Région le soutien apporté sur la variante 2 par  Mme Chantal Eyméoud au mois de mai 2022.

Il rappelle également le soutien du département lors d’une rencontre en novembre 2022 avec le Président du Conseil départemental, du soutien de M. Marcel Cannat, vice-président, en septembre 2020 concernant le financement par le conseil départemental du tiers du budget qui à l’époque s’élevait à 35 M€.

À l’issue de ce comité de pilotage M. le Préfet préconise de continuer à défendre notre objectif de déviation mais d’envisager un échec faute de financement et de commencer dès à présent à étudier de manière approfondie l’aménagement sur place afin que le village ne reste pas en l’état.

Un prochain rendez-vous avec la Dreal est fixé au 2 mars, il permettra de définir les modalités de la poursuite de la procédure et de commencer à travailler sur l’aménagement sur place.

 

Ce comité de pilotage, tant attendu, n’a donc pas répondu à nos attentes, puisqu’aucun accord de financement n’a été trouvé, cependant si les chances d’obtenir une déviation sont très faibles elles existent encore.

 

L'article du Dauphiné libéré fait mention d'un avis défavorable de l'État, ce n'est pas la réalité, en effet à ce jour l'État n'a pas émis d'avis concernant les études en cours (voir le compte-rendu ci-dessus).



 ADRESSAGE : POSE DES PANNEAUX ET DISTRIBUTION DES PLAQUES

10/11/2022
L’adressage consiste à attribuer une adresse unique à chaque logement de la commune, facilitant ainsi la distribution du courrier et des colis, l’intervention des secours ou encore le raccordement à la fibre.
Après avoir inventorié l’ensemble des voies (rues, chemins, impasses, places…) et des habitations de la commune, la municipalité a attribué un nom pour chacune des voies. La délibération du 21.01.2022 est disponible ci-dessous.
 
La municipalité a retenu la numérotation métrique.
Par conséquent, les numéros attribués aux propriétés représentent la distance en mètres séparant le début de la voie et l’entrée de l’habitation (Attention il ne s’agit pas de faire au mètre près). Cette numérotation permet d’intercaler de nouveaux numéros sans modifier la numérotation existante et sans risque de créer des numéros bis ou ter. Le long de la voie, les numéros pairs sont à droite, les numéros impairs sont à gauche.
Les services techniques procèdent actuellement à la pose des panneaux des noms des voies.
Le retrait de la plaque se fera auprès du secrétariat
-du lundi au vendredi de 9h30 à 12h.
Pour votre information, l’achat des plaques numérotées de dimension 150x100 est financé par la Mairie, le propriétaire est ensuite chargé de son entretien et de son renouvellement en cas de perte ou de dégradation.
La pose de la plaque est également sous la responsabilité du propriétaire, elle devra se faire en fonction de la règlementation et des instructions qui vous seront fournies lors de la remise de la plaque.
Votre nouvelle adresse a été enregistrée par la municipalité dans la Base Adresse Nationale que vous pouvez consulter à cette adresse : https://adresse.data.gouv.fr/base-adresse-nationale/05122
La Base Adresse Nationale est est la seule base de données d’adresses officiellement reconnue par l’administration.

 


Actualités


CONSEIL MUNICIPAL
Vendredi 3 février 2023 à 20 h
Mairie – salle des réunions
Ordre du jour :
Délibérations :
- Attribution du restaurant « Le Micky Bar »
- Attribution de la gestion des pédalos

 

CONSEIL MUNICIPAL
Vendredi 10 février 2023 à 18h30

 





Le bureau de l'Amac et la municipalité tiennent à informer la population d'un besoin urgent de porte-drapeaux.
Hautement symbolique, la mission de porte-drapeau, au nom de la Nation française, aux combattants et aux disparus est une fonction profondément honorifique.
L’AMAC a donc besoin de vous pour pouvoir poursuivre le devoir de mémoire pour les prochaines années.

CHIENS ERRANTS
La notion de divagation.
Lire la suite ici

Sécurisation par la mise en souterrain des réseaux de distribution d’Énergie électrique, de télécommunication et d’éclairage public.
La municipalité de La Roche de Rame a signé une convention avec le SYME 05 (Syndicat Mixte d'Énergie 05, Autorité Organisatrice de la distribution publique d'énergie électrique sur le département des hautes alpes).
Les travaux consisteront à la sécurisation par la mise en souterrain des réseaux de distribution d’Énergie électrique, de télécommunication et d’éclairage public. Ils se dérouleront en plusieurs tranches.
La première tranche qui débutera dès les prochaines semaines se situe en rive gauche du torrent de Bouchouse entre le pont quartier "Le Claux" et le pont du Moulin (voir plan). La participation de la commune à ces travaux est de 65 465 euros HT, leur montant total s’élève à 118 150 euros.
Dans les années suivantes, en fonction des capacités de la commune et du calendrier des travaux de sécurisation des réseaux électriques du Syme05 seront réalisés :
- La deuxième tranche en rive droite du torrent de Bouchouse entre le pont quartier "Le Claux" et le pont du Moulin et dans la Combe, estimations du montant total 182 000 euros HT avec 77 000 euros de participation communale.
- Puis la troisième tranche au niveau du Serre, estimation du montant total 87 000 euros HT avec 34 000 euros de participation communale.
Après la réalisation de chaque tranche, ces travaux permettront de rétablir un fonctionnement normal de l'éclairage public, actuellement soumis à des pannes dues à la vétusté des points lumineux et de certaines parties du réseau. Ils permettront également de bénéficier d'un environnement amélioré grâce à la suppression des réseaux aériens.

 


Un cahier de doléances et de propositions est à votre disposition dans le hall de la mairie.

N'hésitez pas à l'utiliser pour nous faire part de vos observations, remarques et suggestions sur la vie de la commune. En laissant vos coordonnées une réponse vous sera apportée.


LES DERNIÈRES INFOS

SUR LA DÉVIATION :


SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Des radars pédagogiques sont installés le long de la route nationale (retrouvez ci-dessous leur emplacement, 2 dans chaque sens de circulation).

Prochainement sera également installé un feu tricolore permettant aux piétons de traverser avec plus de sécurité entre la place du village et le parc du château.

Si la vitesse excessive de certains automobilistes pose problème sur la route nationale, elle est aussi très souvent constatée à l’intérieur du village.

Notre village dispose d’un réseau de voies communales important, dont certaines sont parfois étroites et offrant également peu de visibilité.

Nous vous demandons d’adapter votre vitesse en fonction de l’état des routes, de la visibilité et de la réglementation en vigueur (respect des « stop » notamment), ceci afin d’assurer une bonne cohabitation entre piétons et voitures.


Évènements

Animations au village : les prochaines dates, programme complet à retrouver sur notre page évènements


Plus d'infos dans le programme ci-dessous

Télécharger
Fly-prog-ch-hte-OK.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Le planning familial vous propose un stage d'autodéfense féministe RIPOSTE, organisé par l'association ARCAF de Marseille. Ce stage se déroulera le week-end du 1er et 2 avril 2023 à la
Roche-de-Rame, dans le lieu associatif des Croquignards.
Le but de l'autodéfense féministe est d'acquérir des moyens de se
défendre, de prévenir les agressions, de prendre conscience de sa force et de (re)prendre confiance en soi. L'autodéfense féministe a la particularité d'appréhender la violence faite aux femmes en partant de ce qu'elles vivent réellement, tous les jours et sous toutes les formes, que ce soit dans l'espace public ou à la maison.

Cette forme d'autodéfense est adaptée à toutes*, quel que soit votre âge et votre condition physique.
Suivre un stage RIPOSTE, c'est :
S'encourager à riposter lors de harcèlements ou d'agressions,
qu'elles soient physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles,
par des proches ou des inconnus.
Pratiquer des techniques physiques et verbales simples et efficaces par le biais de discussion, de mises en situation et de jeux de rôle.
Apprendre à se protéger dans une ambiance coopérative et chaleureuse avec d'autres femmes (une animatrice pour un groupe de 10 à 16 participantes).
S'affirmer au quotidien, se sentir plus libre et plus confiante.
Se concentrer sur ce que l'on peut faire, et non sur ce que l'on ne peut pas faire.
Concernant l'inscription, nous demandons une adhésion au planning familial de Gap, et un acompte de 10 euros est à verser. Il consiste surtout à confirmer l'inscription, les places étant limitées...
Une dernière participation sur le principe du prix libre au moment du stage est également demandée : vous choisissez, en fonction de vos revenus et de vos ressources, le prix de votre participation.

Voici des indications de prix pour vous guider :
Peu ou pas de revenus (< 800 €) : de 0 € à 50 €
Revenus faibles (entre 800 € et 1400 €) : de 50 € à 80 €
Revenus moyens (entre 1400 € et 2000 €) : de 90 à 200 €
Revenus hauts (entre 2000 € et 3000 €) : de 200 € à 300 €

Revenus hauts (à partir de 3000 €) : à partir de 300 €

Prix coûtant de la formation par participante : 150 €

Toutefois, nous avons conscience que les revenus ne sont pas les seuls critères pour évaluer notre position située. Cette fourchette reste indicative. L'argent ne doit pas être une barrière sur tes possibilités de participer à ce stage, donc n'hésite pas à nous dire si tu es vraiment trop en galère de thune.

Pour tout besoin d'information et sinon inscription:
info@leplanning05.org ou 0688319601.
Et si tu as envie de faire un tour
sur le site de l'ARCAF : https://assoarcaf.wordpress.com/riposte/
* Le stage est pensé pour les femmes (cis et trans) en tant que
catégorie sociale ciblée par des agressions spécifiques. Nous sommes conscientes que certain·es d'entre nous assigné·es « femme » à la naissance se définissent en tant que « personne non-binaire », «genderfluid (genre fluctuant) ». Les termes choisis ayant leurs limites, n'hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.


La Roche de Rame, entre lacs et Durance

Entre Ecrins et Queyras, votre séjour dans notre village vous transportera au cœur d’une nature préservée, à la découverte de trésors cachés.
Laissez vous guider par les sentiers pour cheminer dans le village à la rencontre de notre patrimoine ou hissez-vous vers les sommets en parcourant une végétation d’une exceptionnelle diversité.
Une petite pause rafraîchissante au Lac pour nager en contemplant les glaciers et vous serez prêts pour des parcours plus sportifs de trail, de VTT et de rafting !
Mais peut être préférerez vous vous exercer à la verticalité sur les blocs et falaises communaux, ou taquinez les poissons dans nos lacs de montagne.
Ici tout est possible, dans la simplicité et la convivialité d’un village, qui a su garder l’empreinte de son histoire et de ses traditions montagnardes.


Office de Tourisme Intercommunal du Pays des Écrins


PLAN

Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.

INFO ROUTE

MÉTÉO