Réhabilitation de la forge et du four de la Fare

Description du projet

Depuis 1940 environ, la forge et le four du quartier de la Fare étaient à l’abandon. Au fil du temps, les éléments ont eu raison des deux édifices qui se sont détériorés. La toiture de la forge s’est écroulée ainsi qu’un pan de mur laissant entrevoir les restes d’une activité économique essentielle autrefois. Le four n’était plus que le reflet d’un passé riche en convivialité et solidarité lorsque les habitants du hameau venaient cuire leur pain. Le foyer du four, en partie délabré, ne pouvait accueillir la moindre cuisson tandis que le toit en bardeau laissait passer la pluie et la neige.

La volonté de la municipalité a été de restaurer à l’identique les deux bâtisses en respectant le caractère patrimonial du bâti. L’objectif était de faire revivre l’activité existante par leur remise en service.

En 1848, le curé du village (abbé Pascallon) écrivait que le sieur Jean Baptiste Duce était le forgeron du quartier. Il fabriquait des clous et réparait les outils agricoles. À quelques mètres, le four accueillait les habitants du quartier pour la cuisson du pain. Il aurait été regrettable que ces témoins du passé soient totalement rayés de la mémoire patrimoniale du village.

En 2018, la restauration des deux édifices démarre dans le total respect des traditions. les deux artisans retenus pour les travaux développent un savoir-faire adapté à ces exigences. Le résultat est à la hauteur puisque, à l’issue de la réhabilitation, les visiteurs approuvent la qualité de la restauration avec l’utilisation de techniques anciennes et de matériau nobles d’autrefois. La forge a retrouvé son aspect du 19e siècle avec des pierres apparentes jointes à la chaux. Le toit en ardoise est conforme à l’état d’origine. Le four s’est coiffé d’un toit en bardeaux et dispose d’un foyer rénové.

Au terme de cette réhabilitation, la forge fait actuellement l’objet d’un aménagement intérieur destiné à engager un fonctionnement dès le printemps 2020. L’énorme soufflet de 1.40 m de longueur et d’un poids de 40 kg est en place. la hotte et le conduit de cheminée ont été réalisés dans le cadre de la restauration du bâti. Le foyer sera fabriqué au printemps. Grâce à la générosité de quelques donateurs, des outils de forgeron, des enclumes, un bac en bois ont déjà trouvé leur place au sein de la forge.

C’est avec le partenariat de l’association « patrimoine » de La Roche de Rame que la municipalité offrira aux visiteurs des démonstrations animées par un forgeron professionnel. Il apparaît que le département des Hautes Alpes ne dispose pas d’un grand nombre de forge. Avec un tel équipement, le village de La Roche de Rame est désormais en mesure de donner un élan touristique original sur le secteur nord.

La présence du four est un élément constitutif de lien social qui a tendance à s’estomper avec les moyens modernes de communication. Quoi de plus noble que de participer à la cuisson du pain et, de manière un peu plus moderne, à la réalisation de pizzas et tourtes du pays ! Opérationnel dès à présent, le four est mis à disposition des habitants qui en font la demande à la mairie.

Lorsque le visiteur passe dans le quartier de la Fare, il est agréablement surpris par la qualité de la restauration de la forge et du four. Un voisin se confie sur sa satisfaction de découvrir chaque matin les deux bâtisses qui étaient autrefois une verrue dans le quartier. Les animations qui se succéderont dans les mois qui suivent confirment que l’objectif est atteint.

Ce projet a bénéficié du soutien financier de l’Union Européenne via le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur, de la Fondation du Patrimoine, de la Mission Bern et de généreux donateurs.


Un succès pour l'inauguration de la forge et du four de la Fare

Le beau temps s’est invité à l’inauguration de la forge et du four de la Fare ce samedi 30 novembre. Malgré un froid vif où le soleil peinait à réchauffer le sol, plus de 80 personnes ont démontré leur intérêt pour leur patrimoine en répondant à l’invitation de la municipalité.

C’est en présence de quelques élus dont, entre autre, Mme Morhet-Richaud, sénatrice des Hautes Alpes, de Jean Conreaux, conseiller départemental, de Cyrille Drujon d’Astros, président de la communauté de communes du pays des Ecrins, et de Bernard Sarlin, délégué départemental de la Fondation du Patrimoine que Michel Frison, maire de La Roche de Rame, évoquait sa satisfaction de réunir la population et remerciait toux ceux qui ont œuvré à cette réhabilitation du patrimoine local.

Cette opération a bénéficié d’un financement assez conséquent grâce aux subventions du conseil régional Sud PACA et du programme européen FEADER mais aussi grâce à la générosité de nombreux donateurs et de la Fondation du Patrimoine qui a apporté une aide technique et financière.

De plus, la réhabilitation a été retenue dans le cadre du loto du patrimoine, animé par l’animateur de télévision Stéphane Bern, parmi les 250 premiers sites de France pouvant percevoir une aide financière.

Pendant que Eric, du comité des fêtes, confectionnait de succulentes pizzas au four nouvellement restauré et que Colette, de l’association « Patrimoine » préparait des petits pains à la saucisse de chou, le conseiller municipal en charge du patrimoine développait l’historique de cette aventure qui a démarré par la réalisation des demandes de subventions, la communication auprès de la population afin de recueillir des dons, et qui a été suivie par les travaux, réalisés dans le respect total du bâti ancien par les artisans.

Certes, Stéphane Bern n’était pas présent mais son secrétariat a adressé un message qui démontrait son intérêt pour notre réalisation et nous souhaitait (je cite) « un très bel événement ».

Désormais, le quartier de la Fare s’est embelli de ces deux bâtisses qui rappellent l’activité économique d’autrefois et le caractère convivial à une époque où les moyens modernes de communication n’existant pas, le lien social et la solidarité entre voisins forgeaient (c’est le cas de le dire) un sentiment d’appartenance et de partage.

La volonté de la municipalité est de faire revivre l’activité lors des manifestations festives, notamment estivales.

Si c’est le cas dès à présent pour le four, la forge fera l’objet d’aménagements intérieurs en 2020 afin que le son strident du marteau qui frappe l’enclume soit le reflet d’un passé qui revit.

 

Texte : Jean-François Albrand

Photos et vidéo : Steeve Peyron

Article de Sylvie Damagnez à retrouver dans le journal Alpes et Midi



La rénovation de la forge et du four de la Fare a commencé

Ca y est ! Le printemps arrive et la restauration de ces deux édifices a pu ainsi voir le jour. Les deux artisans : Nicolas Sol pour le travail de la pierre et la maçonnerie et Florent Longis (Tacou Travaux) pour la charpente et toiture ont été retenus pour la remise en état des bâtisses. Ensuite, l’entreprise Alpes Euro Electrique assurera l’installation de la lumière et des prises de courant. Une deuxième étape consistera à équiper l’intérieur de la forge pour qu’elle soit opérationnelle. A ce sujet, nous sommes preneurs (contact : JF Albrand 06 10 40 78 32) de tout matériel afférent au fonctionnement d’une forge. Ainsi, si vous avez dans vos greniers ou remises ce type de matériel, vous pouvez en faire don, ce qui renforcera votre attachement pour le patrimoine immobilier de votre village.

La souscription auprès de la Fondation du Patrimoine est toujours ouverte et vous pouvez apporter votre obole. Si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, votre don vous permettra de bénéficier d’un crédit d’impôt non négligeable.

L’animation de la forge, et également du four, sera confiée aux associations dont le but est la sauvegarde du patrimoine et des us et coutumes. C’est tout naturel que l’association « patrimoine » de La Roche de Rame sera l’un des partenaires essentiel dans ce projet. Nous vous donnerons rendez-vous dans quelques temps pour l’inauguration de ces bâtisses qui constituent votre patrimoine local.

 

 

 


La restauration de la forge et du four de la Fare débutera au printemps

Après deux années de recherche de financement, d’appel à la population pour y participer au travers de la souscription de la fondation du Patrimoine (qui est toujours opérationnelle jusqu’à l’ouverture complète des deux bâtisses), le déblaiement des décombres de la forge a été réalisé en octobre dernier. Ainsi, les travaux de restauration commenceront au printemps prochain pour se terminer en juin 2019.

 

A ce jour, la souscription a récolté la somme de  4225 €, ce qui confirme l’intérêt de la population pour sauver ce patrimoine inédit. Cependant, l’aménagement intérieur nécessitera des travaux de mise en électricité et d’acquisition de matériel pour que la forge soit effectivement utilisable. Votre don, dans le cadre de la souscription de la Fondation du Patrimoine, sera à nouveau le bienvenu et vous permettra, si vous êtes imposable, de bénéficier d’un crédit d’impôt de 66 %  du montant du don.

 

La Roche de Rame sera ainsi doté d’un four utilisable au cœur du village et d’une forge, témoin assez rare dans le département d’une activité artisanale et économique où la débrouillardise témoignait du bon sens des anciens. Nous avons retrouvé dans la maison d’Adolphe Queyras (acquise ensuite par l’association les Croquignards), un reçu de Jean Louis Durand qui était le forgeron en 1903. Vous en trouverez ci joint la copie et, par commodité de lecture, la retranscription ci-dessous :

 

 

Je soussigné, je déclare avoir reçu de Mr Queyras Joseph, entrepreneur à La Roche de Rame, la somme de cent sept francs pour le compte de l’école de La Roche et pour notre travail à la maison. J’ai reçu trente six francs pour le compte du magasin à la Bessée.

 

Pour tous solde à ce jour                                  La Roche de Rame le 17 janvier   1903

 

                                                               Pour acquit

 

Durand Jean Louis  Forgeron à la Fare

 

La rénovation de la forge et du four de la Fare, initiée par la municipalité, est un plus pour le village et ses habitants. Il vous appartient de faire vivre ses deux bâtisses qui font partie de notre patrimoine et venir les visiter lorsqu’elles seront ouvertes durant les activités estivales.

 

 


La commune  possède une vieille forge, associée à ses cotés à un four banal, témoins d’un passé riche en travaux artisanaux qui composaient l’animation économique du village au 19ème siècle. Le département des Hautes-Alpes est un terrain d’accueil touristique indéniable. Ses nombreux visiteurs, venus de tous les coins de France et d’Europe, apprécient l’authenticité de ces terres qui ont su garder leur caractère original au travers de son habitat, ses paysages et ses coutumes.

La réhabilitation de la forge et du four, situées au cœur du village, est un atout touristique sortant de l’ordinaire mais aussi un moyen de conforter du lien entre les habitants du village au travers des fêtes et manifestations que ces lieux pourront accueillir. Le projet est de restaurer les deux bâtiments à l’identique afin de conserver leur âme et ainsi proposer au public la démonstration des activités existantes au 19ème siècle.

 

La volonté de la municipalité est de réhabiliter ces bâtiments tels qu’ils existaient au 19ème siècle, avec, pour la forge, l’âtre et la cheminée nécessaires au forgeron. L’intérieur sera agrémenté avec des outils anciens. Le village disposera également d’un four banal proche du centre qui contribuera à l’animation des fêtes traditionnelles avec la cuisson du pain comme cela se pratiquait autrefois.

 

Le projet a été retenu par la Fondation du Patrimoine, vous pouvez participer financièrement à la restauration de ces deux bâtiments.

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/forge-et-four-du-quartier-de-la-fare-la-roche-de-rame?fbclid=IwAR3XPcAwx9s-elJLesohuHUzlRfsg_3IQVJefJM1UcrhBDT7jLuX8TblNn4

Reportage Alpes du 24 octobre 2017

http://alpesdusud.alpes1.com/news/hautes-alpes/63295/hautes-alpes-souscription-lancee-pour-rehabiliter-une-forge-et-un-four-a-la-roche-de-rame?fbclid=IwAR0Ze4I6aXqTG4u6fHrAzyW69JzRlEYnEv-wOzcg3nFdOy4_3cylH_XgInA

Et aussi l'article sur la forge par l'association du Patrimoine de La Roche de Rame

https://www.patrimoine-larochederame.fr/les-monuments/la-forge/